Archives mensuelles : janvier 2018

HOMMAGE À PEDRO

pedro

Dans ce petit monde du blues, il y avait Pedro (Pierre Sabater).

Il avait été assez fou – c’est lui qui le disait en se surnommant « l’crazy » – pour se lancer dans des projets insensés, en autodidacte. Il se considérait comme un « luthier sauvage » avec ses cigar-box, dont il jouait notamment lors des bœufs de Roazhon Blues, en chantant ses textes en français. Avec sa voix de fumeur, il animait aussi une émission de radio : le Laser Blues Train ; et était membre du Collectif des Radios Blues. Il a surtout osé créer un festival de blues gratuit dans son jardin, avec le soutien de sa famille et de ses copains. Comme son jardin donnait sur la Vilaine et lui rappelait un peu la Louisiane, il avait baptisé ce rendez-vous « Bayou Breizh Festival », par lequel il montrait son sens de la convivialité, sa passion pour la musique (et pour la jam !) et son soutien à la scène blues locale, comme nationale.

Mais, depuis hier, il manque à notre petit monde… Et nous pensons à ses proches à qui il manque plus encore.

L’équipe Roazhon Blues. (Photos Benoit David et Adèle Roisné)